Bois ou Corne?

c’est comme : Coca Cola ou Pepsi Cola. Nutella ou pâte noisette à tartiner. Notre expérience nous apprend qu’il n’y a pas de mieux ou de moins bien. Les uns sont heureux avec un peigne en bois , les autres avec un peigne en corne. Les deux ont des avantages.

Avantages du peigne en bois


Un peigne en bois possède une neutralité électrostatique et surprend les nouveaux clients par rapport à sa légèreté. En se peignant, on peut entendre un léger bruit du bois. Il ne faut pas traiter le peigne avec de la cire d’abeille ou d’autres agents de polissage, il est végan. Pour nous, il est très important d’acheter du bois régional et en particulier de faire attention à la gestion responsable du bois. Grace au ponçage mécanique très fin, le peigne glisse doucement et délicatement à travers vos cheveux secs ou mouillés. Il va vous satisfaire pendant de longues années. Grace au choix des différents bois comme l’érable, le pommier, l’alisier, le hêtre, le cerisier ou le cormier, vous pouvez choisir le plus joli peigne pour vous. Il est prouvé qu’en se peignant avec un peigne en bois, il n’y a pas de charge statique.Comme la charge statique peut être stressant pour l’organisme, vous vous protéger en utilisant un peigne en bois. Peigner fait du bien et est bon pour la santé.

Avantages du peigne en corne


La corne est fait de la même matière que nos cheveux, la kératine. C’est pour cette raison le peigne en corne glisse sans résistance à travers vos cheveux. Celui qui possédait déjà un peigne en corne, voudrait toujours garder la même sensation en se peignant . Le peigne en corne a une charge statique. Les personnes très sensibles devraient plutôt prendre un peigne en bois. D’après mon expérience, les personnes ayant des cheveux courts et des cheveux qui se nouent facilement, ne sentent à peine le charge statique, la charge a plutôt un aspect positif sur les cheveux (démêlant).

L’origine de la matière première corne


Il y a un temps, on pouvait acheter des planches de corne en Hongrie, mais il a fallu avoir la chance pour trouver la qualité nécessaire. A nos jours, les buffles sont abattus jeunes et la corne n’a pas le temps de pousser. Malheureusement, aujourd’hui il n’y a plus de corne européenne avec laquelle on pourrait fabriquer des peignes. Il y a quelques années, nous avons essayé de fabriquer des peignes avec de la corne locale venant d’une association de culture biologique. Des toutes petites peignes à barbe, c’était possible mais beaucoup trop couteux.

D’ou vient la corne

La corne de boeuf que nous utilisons vient d’Afrique et la corne de buffle vient d’Inde. Nous avons des relations depuis des dizaines d’années avec les entreprises qui nous préparent les peignes brutes. Au 19 ième siècle il y avait deux métiers: le maître peigne et pareur de peigne. Un peu comme tanneur et fourreur. Le pareur envoie les planches de corne au maître peigne. Dans notre famille, nous n’avons pas appris la cuisson, le sciage, le pliage et découpage de la corne et nous sommes heureux de recevoir des peignes brutes d’excellente qualité des entreprises d’un grand savoir faire.

Pourquoi les formes de peignes en corne sont identiques?


La forme est découpée lorsque la corne est encore chaud et souple. Pour moi la qualité est un point essentiel. La fabrication des peignes brutes a besoin d’autant d’expérience que la fabrication des peignes finies. Personnellement je ne voudrais pas me passer du peigne en corne que mon père m’a offert il y a 25 ans.

Durabilité


J’ai vu des peignes de 8,10 ou 15 ans dont les dents étaient devenues très fines et arrondies à force de se peigner. Ceci ne peut pas arriver avec un peigne en corne car la matière de la corne et des cheveux est identique. J’ai vu des peignes en corne qui sont passés d’une génération à une autre, des peignes de 20 et plus de 30 ans. Ceci n’est pas si rare. Il est important de huiler le peigne en corne 1 à 2 fois par an pour que la corne reste élastique et lisse.

Produits recommandés


partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur xing

Plus de contributions

S'inscrire à la newsletter

0